top of page

#BIOGRAPHIE DE MÉDINA !

Médina Koné, une femme aux talents multiples. Sur internet, on retrouve notamment des vidéos et articles sur son duo “bye bye” avec Ménélik. Eh oui, les 1,2 millions de ventes de singles et l'incroyable victoire face à l'invisibilisation qui s'en est suivi c'est elle !

Depuis, c'est une véritable aventurière de la com' et des médias : directrice d'agence de com', animatrice tv et radio, productrice, coach de v.i.p et politiques, elle est enseigne la communication numérique depuis 2018 à l'IIM, la digitale school du prestigieux groupe Devinci Higher Education à la Défense...

 

En bref, Médina est une boosteuse de projets  ! 

  • TikTok
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Instagram

Son histoire

Un parcours entre challenges et aventures...

Si elle est aujourd’hui, professeure en Communication et Marketing Digitale de la première école du Numérique IIM du Pôle Léonard de Vinci, éditorialiste BFM TV, productrice de podcast et coach de vip, directeurs et personnalités, c’est parce qu’elle a mené avec panache ses 20 ans de carrière truffée de challenges incroyables !

 

Médina, c’est d’abord une success story qui commence avec le hit “Bye bye” en duo avec Ménélik, vendu à 1,2 millions d'exemplaires. Ce classique du hip-hop cache l’histoire d’une battante qui a réalisé un tour de force inspirant en contrant la voracité de l’artiste. Elle a toujours perçu des revenus du titre mais a su défendre son droit à l’image alors qu’elle était invisibilisée. Cela aurait pu lui porter préjudice professionnellement mais elle est allée de l’avant dans des domaines émergeants tout au long de sa vie …

 

Comment une gamine de 20 ans, née et ayant grandi à Saint-Denis dans la cité des Francs-Moisins a t-elle fait pour réaliser plusieurs de ses rêves dans des univers complexes ? 

 

Elle l’a dit dans toutes les interviews qu’elle a pu donner depuis ses débuts professionnels. Elle croit en sa volonté, ses valeurs et sa détermination pour sortir du déterminisme social.

À l’aube des années 2000, en parallèle de ses études de droit et anglais, elle intègre un collectif de passionnés de hip-hop. Seule femme de la “ tribu Wanga !”, elle apprend beaucoup de cette équipe qui anime une émission bi hebdo sur Fréquence Paris Plurielle (F.P.P) où se pressent les futurs talents du rap de l’époque comme Alliance Ethnik, Youssoupha, Sages Poetes de la Rue, Saïa Supa Crew…et bien d’autres. Elle prend le micro pour interviewer, rapper, chanter, prend, la plume et se passionne aussi pour le management et la communication naissante autour de cette culture hip hop rejetée.

 

C’est à cette époque qu'elle est repérée pour rapper avec Ménélik. Le succès sera une surprise : enfin une première voix féminine qui fait vendre ! Ce sera aussi une première juridique : première artiste qui déjoue une tentative d’être mise de côté…sa stratégie consistant à défendre ses droits dans la dignité et avec un “dossier en béton” fera date pour des milliers d’artistes et de managers à l’époque.

 

Loin de s’arrêter là, cette optimiste besogneuse entame sa seconde vie professionnelle. Elle surprend les sceptiques de l’époque habitués à voir des personnes de quartier s’arrêter aux épreuves et aux plafonds de verre.

 

Se former pour évoluer.

 

Elle s'investit dans d’autres études. Elle obtient un diplôme reconnu par l’Etat en management de la musique (niveau licence) et se lance ! C’est décidé, Médina sera au service des projets mais vous verrez qu’elle sera vite rattrapée par ses autres compétences….

Ses premiers pas, elle les fait en tant qu'assistante de directeur artistique puis attachée de presse dans l'industrie musicale. Dans l’ombre, sachez qu’elle a travaillé pour des labels renommés tels que V2 MUSIC, DELABEL MUSIC, HOSTILE RECORDS, DOUBLE H RECORDS, PREMIERE CLASSE, NIGHT & DAY. Elle participe aux albums à succès tels que "Ensemble Contre

le Sida", "Bisso Na Bisso" et au développement des projets de Stéréophonics, Isabelle Bouley, Fabe, Billy Crawford, Tandem, L’Skadrille cher Première Classe, KReen, Mory Kanté et bien d'autres. Voyant les soubresauts du web en mutation, elle se diversifie en élargissant ses horizons en devenant assistante de production pour EUROPE 2, RTL2…

 

Le "Crash du disque" marqué par le piratage sera un tournant, conduisant Médina à s'adapter en créant sa première agence de consulting et de communication digitale et traditionnelle : Made in Médina. Certains pensent qu’internet est gadget. Pas elle ! Ses premiers clients seront des labels indépendants, des chaînes internationales TELESUD (200 millions de téléspectateurs !) et VOX AFRICA (bilinque), des personnalités politiques francophones., des entrepreneurs…

Animatrice télé

 

Rattrapée par son tempérament de femme pétillante et portée par sa réputation de “working girl”, elle sera, à sa grande surprise, recommandée pour remplacer une animatrice de Trace TV. Bien que réticente car échaudée par l’affaire “bye bye” et prise par le développement de son agence , elle se prêtera au jeu et fera des étincelles. Son style unique, mêlant culture, humour décapant et interviews épicées seront sa marque de fabrique pour Trace puis Canal + Afrique, France Ô et RTV .

 

Médina aurait pu s’en arrêter là mais c’était sans compter sur sa capacité à coordonner de multiples projets. Elle observait, depuis quelques années, l’évolution des usages d’internet et des réseaux sociaux. Elle annonçait dans les médias que la bascule des consommateurs en li!gne avait commencé et qu’il fallait suivre. Voyant le manque de diversité des médias en ligne, elle s’associe et monte alors 7 webradios thématiques baptisées Origin radio. Elle s’associe une seconde fois pour développer le blog communautaire afro Miss Boubou et elle développe seule son magazine papier gratuit “Mozaik “ financé par la publicité.

 

Que d’aventures et de rencontres ! Imaginez ce parcours : aucune banque, aucun mentor, aucune communauté pour porter ses projets mais de nombreux projets remarquables, viables à force de grands efforts et remarqués…

 

Il aura fallu l’arrivée d’un heureux événement pour que Médina réorganise sa vie de femme et de maman. Comme elle l’a toujours fait, elle adapte son rythme à ses priorités personnelles. C’est ainsi qu’elle intégrera le plus grand groupe de communication dédié à la communication des entreprises françaises : Pages Jaunes. Elle intègre ainsi l’équipe pionnière dans la digitalisation du plus grand portefeuille de clients de France. Ce qu’elle faisait en 1 semaine, elle le fera en une journée et pour des montants élevés. Bien évidemment, les sollicitations des médias continueront pour des opérations ponctuelles.

Evolution 100 % projets numériques

Après quelques années, elle ressent le besoin de se développer en dehors d’un grand groupe et reprend ses études. Cette quadra dynamique  obtient un mba en E-marketing et E-commerce de l'Institut Léonard de Vinci avec mention bien. Repérée par les équipes du Pôle Léonard Devinci à la Défense, la voici enseignante en marketing digital de la digitale school IIM - Institut de l'Internet et du Multimédia. 

 

Via son agence Made in Medina, elle coache discrètement des entrepreneurs et des dirigeants et elle accompagne les entreprises dans la communication et le marketing.

 

Vous la retrouvez sur les antennes de BFM TV en tant qu’éditorialiste dans l'émission 22h Max et dans des médias divers .

 

Si vous lui demandez d’où lui vient son goût des challenges et de l’entrepreneuriat, Médina vous répondra : de l’éducation de son père et de sa mère et de ses racines ouest africaines notamment sénégalaises emplies de messages autour de la sagesse, le sens du collectif, la bravoure et la résilience.

Contact

Remplissez le formulaire, je vous réponds rapidement !

bottom of page